Ces nouveaux termes ou expressions que vous ne devez plus employer

La langue française évolue constamment et ce n’est pas mal en soit, cependant, il y a des évolutions qui devraient être bannies. En voici quelques-unes :

Dédier : ce mot est souvent employé de nos jours, et bien souvent à tort, car, employé à l’origine en informatique (en anglais), il n’a pas du tout le même sens que le « vrai verbe » dédier. Par exemple, on ne dit pas « une salle dédiée au sport » mais « une salle consacrée au sport ». En effet, aujourd’hui, on emploie ce verbe « à tout bout de champs » au détriment du verbe « consacrer ». « Dédier » doit s’employer uniquement quand on « dédie » quelque chose, dans le sens de « hommage » : penser tout simplement à « dédier un poème à quelqu’un », par exemple. Ce n’est pas un hommage au sport que de lui consacrer une salle…

Merci de : son emploi peut se faire si vous souhaitez être désagréable avec quelqu’un ou que vous voulez lui signifie que vous êtes au-dessus de lui, voir, que « vous êtes son chien » ; sinon, son emploi n’est pas correct, ou, au minimum, est une formulation impolie. Malheureusement, cette façon de demander quelque chose est tellement rentrée dans le langage courant que nous pouvons même la lire sur des pancartes publiques (là où, jadis, il était écrit « prière de ») et même parfois sur des courriers ou documents administratifs. « Merci de » vient encore de l’anglais et peut s’employer en anglais, mais en français, il est préférable de dire ce que l’on souhaite et finir par merci, ou bien, d’utiliser « s’il vous plaît » ou encore « veuillez ». La langue française est une langue riche et évoluée qui nécessite un minimum de se représenter mentalement son idée avant de l’exprimer : s’exprimer avec de courtes phrases à la façon « Carglass » et de façon syncopée est un abaissement de la langue française.

Celles et ceux : aujourd’hui devant être obligatoirement employé sous peine d’être considéré comme arriéré, c’est pourtant une grosse faute de français. En dehors de ça, c’est aussi totalement ridicule : et pourquoi pas « chacun chacune » non plus ? On peut décliner cette stupidité à l’infini ! A quand « chacune et chacun sait que toutes et tous celles et ceux qui pensent que les françaises et les français… » etc etc… stop avec le dictat de la féminisation à tout crin, la langue française n’a pas besoin de parité.

Conséquent : également employé aujourd’hui « à tout bout de champs », l’emploi de ce terme à justement de graves conséquences sur la signification réelle du mot « conséquent », à tel point qu’aujourd’hui, son emploi pourrait causer un problème de compression. « Conséquent » est employé systématiquement aujourd’hui pour signifier quelque chose d’important, exemple : un travail conséquent. Malheureusement, en bon français, « un travail conséquent » ne signifie en aucun cas « un travail d’importance », mais « un travail qui a engendré des conséquences » ! Si vous parler correctement français, c’est que ce que vous devriez comprendre, mais nous savons bien aujourd’hui que ce n’est plus ce sens-là qui est donné à « conséquent » : mais alors, que doit-on dire si on veut faire allusion, dans une phrase, à un travail qui a eu des conséquences, par exemple positives ? Par exemple : « ce travail a été vraiment conséquent ! Quelle joie ! » Voilà comment on jette un mot aux oubliettes avec l’emploi d’un mot pour un autre…

Le… il est / La… est elle : tournure de phrase a-bo-mi-na-ble pour les oreilles et pire encore pour les yeux lorsqu’elle est employée à l’écrit,  la répétition du pronom personnel est pourtant bel et bien de plus en plus courante de nos jours.  Très grosse faute de français, couramment effectuée avec désinvolture notamment par les chaînes d’information en continue, non sans conséquence pour sa généralisation, faute dont le président Hollande s’était fait la spécialité, il est pourtant capital pour l’avenir de notre langue de bannir cette manière on ne peut plus stupide de s’exprimer. En français, il faut dire : la France est en crise, le footballeur a marqué, la météo est bonne… les vitres de Carglass sont solides…

A propos Rédacteur occasionnel 1 Article
Rédacteur occasionnel, je rédige des articles sur des sujets qui me tiennent à cœur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*