Les étirements : est-ce vraiment indispensable ?

Les étirements, ou le « stretching » en anglais, ravivent les muscles, le corps et l’esprit. La durée et la fréquence du stretching varient d’un individu à un autre. Son intérêt dépend des habitudes, des ressentis de chacun, mais aussi du sport pratiqué. Doit-on en faire, même en fitness ou en cardio ? Quels sont ses bienfaits ? Quand et comment s’étirer efficacement ?

Les bienfaits des étirements

Après les efforts intenses en fitness, en cardio ou en d’autres disciplines sportives, les muscles se raccourcissent. Ils ont besoin d’être relâchés, d’où la nécessité de les étirer correctement. A force de les allonger d’une manière régulière, le corps devient plus souple et plus performant. Ce relâchement prévient alors les tensions articulaires et musculaires. Cette séance de relaxation est également un anti-stress efficace. Il détend l’esprit étant donné qu’en yoga, on réalise presque les mêmes mouvements. Par ailleurs, les étirements permettent de corriger la posture. S’ils sont bien exécutés, ils résolvent les maux de dos et des épaules, ressentis lors de l’épuisement et du stress. Ils assurent donc un confort musculaire, une mobilité articulaire… bref un remède à la fatigue.

À quel moment faut-il s’étirer ?

Généralement, on peut s’étirer avant, après l’entraînement ou des heures après l’effort physique. Cependant, les avis des sportifs divergent lorsqu’on parle du moment idéal pour étendre les muscles du corps. Certains pensent que l’étirement est inutile avant une activité physique. D’autres affirment que sa pratique avant l’effort diminue les courbatures et les blessures, en rendant les muscles moins rigides. Pour les disciplines sportives sollicitant la souplesse, comme le patinage artistique par exemple, s’assouplir avant l’entraînement est obligatoire. Mais en fitness ou en cardio, l’échauffement avant la séance suffit et s’étirer avant l’entraînement n’est pas vraiment nécessaire. De plus, le stretching peut être une séance à part entière, mais ne se déroule pas forcément tout de suite après l’entraînement.

Comment s’étirer efficacement ?

Les étirements passifs ou de long stretching tout juste en fin de séance provoquent souvent des lésions articulaires. Il est préférable de les faire sereinement quelques heures après la séance. En effet, l’assouplissement des muscles peut se faire le soir, chez soi, à une fréquence régulière selon les besoins du corps. L’objectif est de soulager le corps et l’esprit dans une ambiance détendue. L’idéal est de pouvoir travailler chaque groupe musculaire sollicité lors de la séance de fitness, de musculation ou de cardio. Les mouvements se font progressivement avec une bonne respiration. Chaque position doit être maintenue correctement et sans douleur, pendant une minute maximum pour relâcher toutes les tensions musculaires. Il est indispensable d’écouter son corps sans s’efforcer d’imiter les professionnels, surtout pour les débutants. Il faut toujours se rappeler que le stretching mal exécuté provoque des douleurs, voire des blessures musculaires.

Conclusion

Les étirements ont des impacts positifs sur le corps et l’esprit. Le stretching est très pratiqué en fitness ou en cardio, pourtant beaucoup de personnes ont tendance à le négliger. Et vous ? Pensez-vous qu’il est vraiment indispensable ?

A propos Etienne 3 Articles
J'aime écrire et partager :)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*